Cidade das Artes

Brésil - Rio de Janeiro 2002 › 2013 Commande

La revue de presse

 

La Cidade das Artes se situe entre mer et montagne, au centre des quatorze kilomètres de plaines qui a vu récemment se développer le un nouveau quartier majeur de Rio de Janeiro : Barra da Tijuca. L’ensemble, démuni de signaux urbains forts et d’espace public, voit se succéder zones fermées de logements ou de bureaux d’un côté d’une voie rapide rectiligne bordée sur son autre côté de tous les centres commerciaux. Aucune rue, aucun repère urbain, aucun symbole public. Et la Mairie veut justement installer là une cité des arts comme lieu public, mi commercial, mi administratif.
Le projet est, en effet, un symbole public, un nouveau repère dans le grand Rio, un signal urbain, flottant sur la plaine avec une grande visibilité.
Le site est un espace central de l’échangeur de deux autoroutes qui se croisent, imaginé par Lucio Costa. La Cidade das Artes sera là au cœur même de la ville nouvelle.

Film de Serge de Portzamparc

Le bâtiment est une petite cité surélevée formée autour d’une terrasse à dix mètres de hauteur, flottant au-dessus d’un parc public, un jardin tropical et aquatique conçu par Fernando Chacel. Cette terrasse est un espace public, un endroit de rencontre donnant accès à toutes les installations, d’où l’on peut se sentir à nouveau dans le grand paysage de Rio en voyant la mer, les lacs, la ligne dansante de la montagne. Là, la Cidade das Artes rassemblera une grande variété de lieux : une salle de concerts unique au monde car transformable en salle d’opéra et en théâtre, une salle de musique de chambre et de musique populaire, des salles de cinéma, de danse, de nombreuses salles de répétition, des lieux d’exposition, des restaurants, une médiathèque.

La Cidade das Artes est vue comme une grande maison, une grande véranda au-dessus de la ville, hommage à un archétype de l’architecture brésilienne. Entre les deux plaques horizontales du toit et de la terrasse sont installés les grands murs courbés en béton incluant les salles dans un jeu de pleins et de vides. Voici une autre interprétation de l’îlot ouvert, bloc creusé mais fait de feuilles assemblées.
L’architecture cadre et répond aux belles courbes des montagnes de la Siera Atlantica et à la ligne de la mer. Elle formera, pour les voyageurs du train qui arrivera de la zone nord, sur l’avenue Ayrton Senna, la porte d’entrée à Barra da Tijuca.

programme

Équipement culturel accueillant une salle Philharmonique (1800 places transformable en salle d’opéra de 1300 places), une salle de musique de chambre (500 places), une salle d’électro-acoustique (180 places), le siège de l’Orchestre Symphonique Brésilien, une école de musique, 10 salles de répétition, une médiathèque, 3 salles de cinéma, un restaurant, des magasins, l’administration et un parking.

client

Mairie de la Ville de Rio
Secretaria Municipal das Culturas

acoustique

Xu Acoustique – Xu Ya Ying (France)
Acùstica & sônica – Ze Augusto Nepomucen (Brésil)

scenographie

Changement à Vue – Jacques Dubreuil (France)
Solé e Associados – Ismael Geraldo Acunha Solé (Brésil)

eclairagiste

LD Studio – Monica Lobo

paysagiste

CAP, Fernando Chancel

surface

46 000 m² SHON totale / 90 000 m² SHOB