Ecole de Danse de l’Opéra de Paris

France - Nanterre 1983 › 1987

En 1983, Jack Lang, ministre de la Culture, décide que l’Ecole de danse de l’Opéra de Paris devait être mieux installée et d’abandonner le Palais Garnier pour s’établir près du parc de Nanterre, près de Paris. Alors que les élèves allaient au lycée l’après-midi, après les heures de danse du matin à l’Opéra, et rentraient chez eux le soir, ils allaient devenir internes.

Christian de Portzamparc gagne alors le concours en proposant de préserver ces coupures entre ces trois grands moments de la journée par une dissociation de l’école en trois bâtiments distincts : le bâtiment de la danse, celui de l’enseignement et de l’administration et l’aile des chambres tournée vers le parc.
Une verrière articule les circulations entre ces trois parties et diaphragme les ouvertures vers la ville et le parc. Un quatrième monde, jardin et cour, légumes, fleurs, est offert aux enfants et aux adolescents. Dans le bâtiment de danse, le grand escalier central en hélice distribue, en une promenade panoramique, les studios de danse et fait apparaître les salles, le parc et les grands paliers où les élèves se retrouvent.

Les dispositions des chambres ont été étudiées avec les élèves.
La danse est une célébration de l’espace. L’architecture est le support du mouvement. La salle est au danseur ce que la toile blanche est pour le peintre. Voir pour bouger, bouger pour voir.

programme

Équipement culturel, École de Danse pour 150 élèves, logements étudiants (50 chambres de 3 lits), réfectoire, bureaux, salles de réunion.

client

Ministère de la Culture, Établissement Public pour l’aménagement de la Défense (EPAD)

artistes

Pierre Buraglio, Roland Cabot, Béatrice Casadesus

surface

11 000 m²