Hafencity Project – Hambourg, Allemagne

Allemagne - Hambourg 2014 › 2021 Commande

Bâtiment Iconique. Le jeu de reflets.

Le plan d’aménagement de ce projet de développement d’Hambourg sur l’ancienne zone portuaire définit les espaces publics, les voies et les places, les alignements et les volumes à bâtir. Il indique des lieux remarquables avec leurs bâtiments qui doivent être des repères marquant dans le paysage de la ville. Ainsi dans ce nouveau quartier de la « Hafencity », le bâtiment que nous devons projeter est défini comme un des points hauts de la ville, tout en respectant à cet endroit la vision des émergences des clochers. En ce lieu aboutit le prolongement d’un des axes visuels qui relie la ville historique et le port. Là, se rencontrent l’Elbe et le ciel, et la ville vient saluer l’immensité du paysage.

Ce bâtiment est donc situé à un endroit remarquable de la «Hafencity», comme une figure s’élevant directement sur l’Elbe pour marquer l’entrée du port «Magdeburger Hafen». Il entre en résonance avez l’autre extrémité du quartier où se trouve l’émergence de la Philharmonie. Le volume constructible, satisfaisant des surfaces de « plateaux » raisonnables fonctionnellement, conduit à un parallélépipède horizontal. La proposition consiste à verticaliser ce volume pour créer un objet sculpté se détachant dans le quartier, un objet signal, un repère contrastant avec les îlots horizontaux. Cette verticalité est obtenue par une structuration de l’immeuble en trois parties verticales, jouant entre fleuve et ciel.

Ce bâtiment accueille une partie des bureaux programmés dans la proposition de développement plus large de la moitié Sud de l’«Überseequartier» qui comprend un centre commerciale, un parc de stationnement, une gare routière, des bureaux, logements, hôtels, des commerces et activités et le terminal des croisières. Des espaces publics occupent la majeure partie du RDC dont un restaurant au Sud avec une terrasse sur l’Elbe et un accès aux terrasses et aux espaces publics en toiture. Le hall d’accueil des bureaux se développe en double hauteur. Son accès se fait par le Nord en relation directe avec la station des transports publics, en pente douce jusqu’au quai bas, au plus proche de l’eau du « Mageburger Hafen » et son animation de quartier de cœur de ville avec ses terrasses de cafés et de restaurants, et ses bases d’immeubles qui abritent des activités commerciales, culturelles et de production.
Les dimensions des plateaux de bureaux, 18 mètres par 70, avec une hauteur maximale du bâtiment de 74 mètres donnent un volume enveloppe aussi long que haut. Pour obtenir la verticalité, la division du volume en trois éléments suppose deux failles verticales recoupant les plateaux au tiers de la longueur. Ces resserrements des plateaux positionnent les lobbys d’étages. Ils accueillent des espaces de convivialité ouverts et libèrent des vues d’Est et d’Ouest sur la «Hafencity». Ces espaces de convivialité assurent la continuité interne des bureaux.

Chacun des trois volumes est taillé en facettes de verres qui captent ainsi les reflets des lumières du fleuve et du ciel. Le paysage de l’eau et du ciel jouera sur les facettes de ces trois volumes par le jeu de reflet des verres. Ceux-ci seront blanchis par la sérigraphie qui confortera leur qualité protectrice anti UV et par le choix de leurs couches filtrantes (coating). Un type de mur rideau à verres extérieurs collés produira un aspect homogène de la surface des faces.

Le bâtiment est installé en limite du quai supérieur, niveau de référence de la rue, en porte à faux sur le quai inférieur coté Est et il est rapproché de l’Elbe côté Sud. Les volumes taillés descendent vers le quai inférieur. Le bâtiment avance vers le fleuve et se détache de l’alignement bâti du front de l’eau. Il trace la limite Est de la place, «Überseeplatz», qui ménage le recul nécessaire à la perception du projet du front de l’eau mais aussi du fleuve. Il indique la destination des bateaux de croisière géants.

Il marque sur la façade du fleuve le centre de la Hafencity et l’entrée du quartier central, le « Magdeburger Hafen ». Une coupe biaise en pied du premier volume côté Sud dégage la vue de la place vers l’entrée du port. Les faces des volumes se prolongent au-dessus du niveau des terrasses pour former de hauts parapets transparents et protecteurs.

Christian de Portzamparc

PROGRAMME : Bureaux, logements, hôtels

CLIENT : Unibail-Rodamco / MFI Developpement Gmbh

SURFACES : bureaux 20 000 m2 – logements 5 000 m2 – 2 hôtels 3*** et 4**** 200 chambres chacun 20 000 m²