Tour Crédit Lyonnais – LILLE

France - Lille 1991 › 1995

La tour du Crédit Lyonnais s’inscrit, dans le plan d’urbanisme de Rem Koolhaas à Euralille, sur un alignement de grands bâtiments tenus dans le même gabarit théorique. Celle-ci à la particularité de passer au-dessus de la gare qu’elle franchit en pont, sans appui intermédiaire. Christian de Portzamparc a donné une image forte à cette tour qui est la réponse formelle à un programme où le maximum d’interdits et de difficultés techniques se trouvaient concentrés, obligeant à sortir des normes fonctionnelles et commerciales.

En effet, le projet est l’exacte résolution d’une équation qui met enjeu de multiples contraintes :

– faire un bâtiment-pont au-dessus de la gare de 70 mètres de long et atteignant en un point au moins la hauteur de 100 mètres ;

– ne pas dépasser plus de 14.600 m² de surface ;

– tourner le maximum de bureaux vers le centre de Lille et non vers les voies ferrées ;

– se poser sur des fondations étroites entre le métro, le train et les stationnements souterrains.

La solution est cet angle direct, ample, “rapide“, à la fois pont et tour, s’évasant et s’orientant ainsi au sud, vers la ville. Et ce grand angle dressé semble flotter et non peser sur ses bases. Dans ce trait unifié, la tour a un effet de présence énigmatique, flottant, qui change de sens et le jour et la nuit. Ligne horizontale puis oblique qui se redresse. Objet prêt à l’envol et néanmoins immobile.

programme

Tour de bureaux pour le siège du Crédit Lyonnais dans le quartier d’Euralille dans un plan masse dessiné par Rem Koolhaas (OMA).

architecte

Christian de Portzamparc

architecte et urbaniste du site

Rem Koolhaas – OMA

client

Nexity-Sari

aménageur

uralille

propriétaire

Ferinel Industries, Groupe George V

surface

18 135 m²

hauteur

116 m